Management responsable et positif – prévention mobbing

Sujet

Cet article est écrit par Gilbert Dagon Maître hypno-praticien-PNL / Master Coach certifié, Directeur du Centre Aurora et Aurora Formations, auteur du livre coaching Mental tome 1 « Au-delà des possibles ».
Cabinet Aurora – Echandens-Suisse

Mobbing

Je ne pensais pas que cela m’arriverait un jour, mais me voilà pleinement concerné aujourd’hui. Depuis quelques années, j’accompagne des personnes, puis des entreprises dans la compréhension et la mise en place de gestion de conflit,mobbing, prévention burn out / Bur out, gestion management responsable et positif et communication inter-entreprise.

chris-lawton-17689-unsplash

Travaillant depuis quelques années au sein d’une multinationale en tant que coach sportif, j’ai été souvent amené à m’occuper de personnes qui subissaient du harcèlement, du mobbing, et des pressions de tous genres avant qu’elles ne finissent en burn out. Les coûts pour l’entreprise sont faramineux. Ces situations sont toutes le fruit d’un management catastrophique.
Les managers n’ont jamais été aussi formés qu’aujourd’hui, donc ces situations ne devraient pas arriver… et pourtant !

Ironiquement, me voilà à mon tour à subir un management catastrophique et du mobbing ; pression, menace, changement régulier d’horaires fixes, mise à l’écart de tout projet et de la vie de l’entreprise, mensonges avérés aux employés et à sa direction, s’attribuant tous les avantages possibles et imaginables au détriment de son équipe jusqu’à mettre en péril le contrat même qui le lie à l’entreprise.

Le plus étonnant est que la direction soutienne le manager sans même faire un audit de l’équipe. Pire, quand il y a une personne de l’équipe qui confie savoir que le manager a commis des fautes graves à répétitions, la hiérarchie couvre le manager et licencie l’employé. Si, si j’ai vu ça !

Où va une telle entreprise ?
Certainement pas vers la réussite !
C’est le début d’un cancer qui va la ronger des années, avant un rachat ou un dépôt de bilan.

« Soignez vos employés et ils soigneront votre business, c’est aussi simple que ça »disait Richard Brandson patron de Virgin.

Si les clients sont normalement au cœur de l’attention d’une entreprise de service, un employé épanoui dans son environnement, dans ses compétences, en accord avec les valeurs managements aura le comportement adéquat pour servir au mieux les clients de l’entreprise.

Pourtant la réalité est toute autre, j’ai vu des entreprises n’avoir pas même conscience du premier niveau d’attention et carrément mépriser ses clients… celles-là peuvent durer quelques temps à renfort de millions versés par des actionnaires remplis d’espoir… qui ne verront malheureusement jamais leur dividende tant le système est corrompu et sclérosé.

J’estime à 75 % le management dirigé contrel’équipe plutôt qu’au service d’une équipe.

Qu’est- le plus difficile dans le travail de Ressource Humaine ?

La planification ou la psychologie et la communication avec les employés ?

Tout le monde sera d’accord pour dire que ces deux derniers demandent davantage d’attention et de compétences.
Est-ce que les formations de Mangement sont axées plus sur la psychologie ou sur la technicité ?
Force est de constater que la psychologie, si elle est abordée, passe largement au second plan.

Pourtant le rapport sur le terrain est de 80% pour la gestion des aspects psychologiques et que de 20% pour la technique.

Souvent les RH ne se bornent plus qu’à deux lettres vides de sens. Il faut à chaque fois que l’on revienne à l’origine de cette abréviation : il s’agit du mot Ressource et du mot Humain. Deux termes qui ont un sens à la fois seul et à la fois assemblés. Comme notre environnement, les ressources humaines ne sont pas inépuisables. Nous devrions peut-être parler alors de ressource écologique d’entreprise. Car un employé qui reste dans son entreprise coûte beaucoup moins qu’un roulement régulier. Le temps moyen de rentabilité d’un employé pour son entreprise se chiffre à plus de  6 mois.

Il y a deux types de management. Le premier est tourné vers l’équipe, vers la construction, le rassemblement vers un objectif et des valeurs communes. Le manager ne se considère plus comme un privilégié qui gouverne par autorité. Il est au service de son équipe. La plupart du temps, il tient une position basse, fait des propositions, amène des aménagements pour l’équipe. Il se soucie du bien être de son équipe. Il crée cette cohésion et cette unité. Il fait office de lien entre la direction et les employés. Il gère également la bonne communication au sein de son équipe. C’est tout le secret du leadership en management.

Le second est en quelque sorte tout le contraire, il confond dès le début leadership et autorité. Il biaise la communication et fait en permanence de la rétention d’information qui cause des erreurs et des tors aux employés qui sont seuls à essuyer les réprimandes. Il gouverne en se croyant au-dessus des autres et ne manquera pas d’affirmer ou de faire remarquer sa supériorité hiérarchique. Il remet à l’ordre régulièrement par des menaces de toutes sortes. Ce manager-là, s’octroie tous les avantages au détriment de son équipe (horaires, vacances, avantages ou reconnaissance d’entreprise, etc.) Il considère que son équipe est à son service.

Combien en connaissez-vous des managers comme cela ?

Ce manager n’est à cette place que pour assouvir un besoin de reconnaissance non satisfait. Il confond responsabilité et pouvoir.Son égo malade va tenter de retrouver un peu d’estime de soi par de l’attention et des avantages professionnels. S’ils ne lui parviennent pas, ou que l’équipe fait de la résistance, il tombera malade à son tour, (car oui, il y a de forts risques pour qu’il ait déjà poussé vers la sortie ou vers la maladie bon nombre de ses collaborateurs), il se posera ainsi en victime.

Ce manager-là qui manque de reconnaissance n’a d’égal que son sentiment de médiocrité et souvent l’accompagne un sentiment d’illégitimité par manque de confiance en soi. Il a donc très peur des talents qui l’entourent et cherche en permanence à les écarter. De ce fait, il recrute souvent des novices jusqu’à ce que ceux-ci soient plus performants dans l’esprit du manager qui les évincera alors pour n’importe quelle raison. C’est ainsi qu’on trouve un employé modèle et encensé devenir le pire employé de son entreprise, selon son manager, en quelques mois.

Cette jalousie des talents d’autrui lui fait craindre le pire en permanence et le renvoi sans cesse à son incompétence.

Il ne cherche pas la perfection, il cherche à masquer son incompétence, à coup de mensonges, de tricheries, d’hypocrisie.

Le plus étonnant est que certaines directions soutiennent ce genre de management, soit parce qu’ils sont manipulés par ces esprits malades, soit par pure complaisance. Dans les deux cas cela fera très mal. Ce n’est pas un tort immédiat, c’est quelques choses qui se récoltent dans le temps. C’est ce décalage qui aveugle bien souvent la tête des entreprises.

Ce niveau de management se retrouve bien souvent même au niveau de la direction. Alors c’est l’effondrement de certains services ou même carrément de l’entrepris
e. Dans ce cas, l’entreprise est perdue, si rien ne change elle sera liquidée dans les 5 ans.

Prévention Mobbing

Comment remédier à ce problème ?

Une solution que j’ai rarement vue mise en application par les directions est de faire une évaluation du manager de manière mixte entre la hiérarchie axée sur les résultats d’objectif ET les membres de l’équipe. Une évaluation par l’équipe de manière individuelle et en l’absence du manager. Les langues se délieront et la direction saura exactement ce qu’il en est de l
a cohésion d’équipe et du niveau de bien être des employés car les résultats eux-mêmes en dépendent.
Il s’agit ensuite de prendre des mesures définies par avance et de les tenir.

Les formations en management ont une forte responsabilité et devraient à mon sens mettre l’accent sur le développement de compétences humaines. C’est la seule façon de rendre prospère une entreprise, toutes les études actuelles tendent à le démontrer mais ce n’est pour l’heure que trop rarement appliqué.

Prenez-soin de vos employés si vous en avez et si vous êtes employés pensez à vous, prenez-soin de vous. Peu d’entreprises se soucient de votre niveau de bonheur, c’est à vous de le faire !

Si vous en êtes victimes, pensez à prendre du recul, de la distance. Renouez avec votre être intérieur et faites le deuil. En tant qu’employé, vous pouvez vous battre mais l’issue ne sera pas en votre faveur. Le deuil est le plus important à faire, cela vous permettra d’agir sans rien avoir à perdre.

Ensuite, trouvez des options, la vie est changement, l’entreprise vous perd, elle se rendra compte bien plus tard ce qu’elle a perdu au détriment de quoi… ce n’est pas immédiat et c’est la raison pour laquelle vous ne pouvez pas gagner.  Peu d’entreprises actuellement sont conscientes de la valeur de leurs employés. La preuve en est dans les sélections interminables des entreprises pour l’attribution d’un poste. Il est mis dans la tête du postulant en permanence que c’est l’employé qui doit se vendre… mais rappelons-nous d’il y a quelques années, c’était les entreprises qui devaient se vendre auprès des postulants pour qu’ils les choisissent. Le rapport gagnant ne peut se faire au détriment d’une des deux parties. Une entreprise qui veut croitre doit le comprendre.

Retrouver la sérénité

Les techniques d’auto-hypnose, d’hypno-coaching, d’hypnothérapie ou de coaching vous seront très utiles pour vous dégager de l’émotionnel qui biaise votre réflexion, vos réactions et vos choix. Vous trouverez aussi beaucoup d’outils qui m’ont bien servi lors de cette mésaventure, dans mon livre Coaching Mental tome 1 : « Au-delà des possibles ».
Coaching Mental

Pour décrocher simplement et prendre un peu de repos mental voici un audio à disposition, cela vous permettra de vous reposer et de recharger vos batteries.
http://gilbertdagon.com/audio-seance-gratuite/

Parlez-en autour de vous, vous n’êtes pas seul. Tout le monde peut être victime de mobbing d’un petit chef qui tyrannise. Personne n’est à l’abri, mais vous pouvez vous en sortir.

Aucun manager, aucun chef, aucune entreprise quel que soit le niveau de vie qu’elle vous permet de maintenir ne mérite de sacrifier sa santé.

Votre santé est votre bien le plus précieux.

Avec votre santé, vous pourrez trouver un autre travail et une entreprise plus saine.

Pensez à vous, parce que vous le valez bien !!!

Gilbert Dagon

www.gilbert-dagon.com

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour qui ?

Manager ou entrepreneur

Pour en faire quoi ?

Se perfectionner / prendre conscience

Pour otenir quoi ?

Optimiser les performances